Anwilka
bouteilles

Retour vers l'hémisphère sud

Les passionnés d'Anwilka

Après le Chili et le Portugal j'’avais très envie d’une troisième vendange par an et d’'un nouveau continent. Excluant l'’Australie et la Nouvelle-Zélande en raison de l’'éloignement il ne me restait que l'’Afrique du Sud qui, bien qu’'à la même latitude que le Chili, vendange beaucoup plus tôt.


Par des amis communs j’'ai fait la connaissance de Lowell Jooste dont la famille a recréé à Klein Constantia le mythique Vin de Constance que buvait Napoléon. Si le site de Constantia, sur les contre flancs Est de la Table Mountain, est remarquable pour les cépages blancs il est un peu froid pour les rouges ; et Lowell avait, dès 1998, replanté en Cabernet et en Syrah le domaine d’'Anwilka à Stellenbosch.


Il s’'agit là d’'un terroir très original au sol complexe formé de débris de quartz liés par une matrice ferrugineuse. La combinaison de ce sol pauvre et de la proximité de False Bay et de ses brises marines permet d’'obtenir des vins certes puissants et chaleureux mais conservant la finesse à laquelle j’'attache tant d’importance. L'’association Cabernet-Syrah me plaisait d'’autant plus que Louis d’'Estournel cultivait avec succès la Syrah aux cotés du Cabernet à Cos au XIXème siècle.


Hubert de Boüard, qui a porté son Château Angélus au rang de premier cru classé de Saint-Emilion, était aussi intéressé par le terroir de Stellenbosch et notre association à trois se fit donc tout naturellement.


2005 a vu la naissance d’'ANWILKA, suivi en 2006 d’'ugaba, également un assemblage à dominante Syrah mais issu de vignes plus jeunes. En 2009, la construction d'un nouveau chai mieux adapté aux spécificités de notre vignoble, nous a permis de revisiter notre gamme et de créer ainsi un nouveau vin AmododA, à dominante Cabernet.


En juin 2012, suite au départ de Lowell Jooste, Klein Constantia et Anwilka Vineyards ont fusionné pour former Klein Constantia (Pty) Ltd dont la direction générale est assurée par Hans Astrom.
Ainsi, tout en maintenant l'identité propre aux marques de chaque vignoble, le domaine de Constantia continuera à se spécialiser dans le style de vins de climat frais qui le caractérise, tandis que le vignoble de Stellenbosch se concentrera sur des vins rouges plus corsés.
Hubert de Boüard et moi-même sommes donc aujourd'hui également partie prenante, au côté des nouveaux associés majoritaires Zdeneck Bakala et Charles Harman dans l'élaboration du mythique Vin de Constance.


Bruno Prats

Notre portfolio

anwilka
chryseia
aquitania
ibericabrunoprats
chateau muscar
domaine compte abbatucci